Covid 19 en Inde

Covid 19 en Inde

Date : Publié par

La situation est critique un peu partout dans le monde à cause de Covid19, l’Inde n’échappe pas à cette pandémie. Le  premier cas a été recensé le 30 Janvier 2020, chez un étudiant du Kerala qui rentrait tout juste de Chine. Depuis cette découverte, les frontières ont été fermées aux touristes, et le 13 mars des mesures restrictives ont été prises. En effet les Visas Tourisme sont suspendus jusqu’au 15 avril ainsi que les cartes OCI qui facilitent l’accès au territoire indien. Certaines régions ont complètement fermé leurs accès aux étrangers, comme c’est le cas en Anurachal Pradesh et au Sikkim.

Il est important de noter que de nombreux Français sont toujours en voyage, certains hésitent à rester jusqu’a la fin de la crise qui pourrait durer jusqu’au mois de Juillet tandis que d’autres souhaitent se faire rapatrier. L’ambassade met en place des mesures pour rassurer les touristes français, une réponse téléphonique précise qu’il n’y aura pas de rapatriements tant que des vols France/Inde sont toujours en service. Le FRRO (Bureau des étrangers) propose aux voyageurs de prolonger leurs Visas indiens à partir de sa plateforme disponible en ligne.

Les autorités indiennes ont donné mardi 17 mars, un bilan relativement faible (173 cas et 4 décès sur une population de 1,35 milliard) et peu fiable, qui s’explique par le nombre de dépistages administrés puisque seuls les  Etrangers ou les Indiens de retour de zones à risque ont dû être soumis à ces tests. Pour remédier à ce problème le ministère de la santé a commandé un million de tests supplémentaires. Malgré tout, le gouvernement reste optimiste sur sa capacité à combattre le virus et mise sur l’isolement du pays (fermetures des frontières) et sur le traitement des cas au fur et à mesure

La population, quant à elle,  commence aussi à se poser des questions par rapport à la sincérité du gouvernement concernant ces résultats et dénonce le peu de contrôles réalisés pour une population si grande. Etant conscient du manque de moyens dans les hôpitaux, la peur commence à réellement s’installer.

Le pays prend alors d’énormes précautions pour prévenir le risque d’épidémie, dans certaines régions à chaque coup de téléphone un message automatique rappelle les règles de santé a adopté pour empêcher la propagation du coronavirus. Les rassemblements sont interdits, les écoles et les centres commerciaux sont fermés ainsi que les monuments et musées du pays comme le Taj Mahal, emblème du pays qui a fermé ses portes au public.

Pour conclure sur une note plus positive, un phénomène inattendu a été observé, à défaut de ne pas pouvoir se serrer la main pour empêcher la diffusion du virus, le Namaste traditionnel indien, qui consiste à joindre les deux mains pour saluer est devenu soudainement très populaire, notamment chez les hommes politiques comme Emmanuel Macron, le Prince Charles ou Donald Trump.

 

 

 

DERNIERE MINUTE.

Le premier ministre MODI a annoncé la mise en place d’une quarantaine pour tous les indiens à partir du 22 mars 2020  de 7 heures du matin a 9 heures du soir.

 

 

 

 

Offrez-vous un séjour inoubliable

India Khan
Galerie Le Sevrien
103 rue de Sèvres
75006 - Paris
du lundi au samedi de 10h à 19h
Téléphone : 01 88 33 41 40






Votre message a bien été envoyé

Nous soutenons une économie responsable